mardi 14 février 2017

Première sélection du GPI 2017

Le premier choix des jurés a été annonce. Il y a nombre de titres que je n'ai pas eu la chance d'avoir sur ma pile de lecture, et que je ne peux donc apprécier.Quelques merveilles aussi, mais que je ne peux comparer à leurs rivaux que je n'ai pas lus.

Ciné-Club de l'IHP

Vu la rapidité avec laquelle les places s'épuisent, j'aurais du prévenir plus tôt (mais j'aurais alors risqué de ne pas avoir de place moi-même): Le ciné-club de l'IHP, qui présente tous les mois un film suivi de débat au cinéma Grand Action, rue des Ecoles, propose ce mois-ci Aelita, film soviétique de 1924, présenté en ciné-concert.

Finalistes du Prix Bob Morane

Les finalistes du Prix Bob Morane ont été annoncés; il n'y a dans la liste qu'un seul livre que j'ai lu, alors je ne donnerai pas de pronostic.

Conrunner 4

Le week-end dernier, j'étais à Conrunner 4, réunion d'organisateurs et de participants à des conventions et ateliers portant sur les différents problèmes liés à l'organisation d'une convention; qui se tenait à Nottingham. J'y ai donc appris différentes choses sur les problèmes de choix des lieux, de gestion du budget, de gestion de langues dans une convention internationale, etc... et, avec Alain Jardy, nous avons présenté l'état d'avancement du projet de Worldcon française en 2023, ce qui nous a valu un certain nombre de remarques utiles, et sur celui de l'Eurocon 2018 à Amiens. A suivre....

vendredi 25 novembre 2016

Un débat au NUMA avant-hier sur la SF et la prospective

Organisé par le Social Media Club et le NUMA de Paris, ce débat s'intitulait "La Science Fiction est-elle une science prospective?" et réunissait Gérard Klein, économiste en retraite et auteur et éditeur de SF connu, Aurélien Fache, créateur de ^plusieurs sociétés de l'Internet, Thierry Keller, directeur de la rédaction d'Usbek et Rica, Francis Pisani, chercheur spécialisé dans la réflexion sur les sciences de l’information et de la communication. Un certain n,ombre de choses intéressantes ont été dites ou rappelées, mais c'est aux omissions que je consacrerai cette réflexion. Tout le monde a rappelé que la SF n'est pas une science. La prospective en est-elle une, malgré ses prétentions? On remarque avec plaisir et surprise les quelques prévisions de certains romans qui se sont avérées réalisées,en rappelant combien ne l'ont pas été. Il est d'ailleurs notoire que certaines idées des romanciers ont créé des attentes et des désirs, et que c'est de ces attentes que sont sorties certaines des réalisations effectives, à commencer par le communicateur de Star trek sous forme de téléphone portable. Mais pourquoi, même si on a bien rappelé que la part de prévisions de la SF réalisées était finalement assez faible, n'a-t-on pas remarqué une seule fois que la prospective avait un déchet d'autant plus important qu'elle se prétend rigoureuse et scientifique, face à la SF littéraire? Relisez les livres de prospective des années 90 ou antérieures, et demandez-vous combien de lignes sont valides encore aujourd'hui. Mais le reproche le plus grave que je ferai à ce débat et que j'ai d'ailleurs signalé, en espérant ne pas avoir la justesse des prédictions de Cassandre, c'est qu'il reposait entièrement sur le sous-entendu d'un progrès qui continuerait à s'accélérer, à avancer. Alors même que l'évolution politique et sociale, de plus en plus accentuée depuis le 8 novembre dernier, va dans le sens d'un retour en arrière brutal, de la remise en cause de toutes les avancées récentes et plus encore de celles envisagées à plus ou moins long terme, en particulier des promesses du transhumanisme. L"'opinion publique ne croit plus au progrès, ne voit que des dangers dans la poursuite des créations nouvelles, scientifiques, techniques, sociales. Le résultat: des votes destructifs comme celui du Brexit ou les élections autrichienne, états-unienne, sans oublier celles à venir en France, des politiques de remise en cause sociale et morakle profonde, les fondamentalismes et djihadismes des grandes religions, y compris le bouddhisme et l'hindouisme... J'ai eu l'impression de voir, au pied d'un volcan dont la lave bout, discuter de la création d'une piscine ou d'une salle de jeux. L'univers veuille, dans une suspension de sa perversité croissante, démentir cette impression...

jeudi 17 novembre 2016

Nouvelle information sur Worldcon in France

For immediate release Worldcon in France announces venue selection. Worldcon in France is pleased to announce the venue for its 2023 Worldcon bid. If selected, the French Worldcon would be held in Nice, at the city's main convention center: the Acropolis. Located in the South of France, in the middle of the French Riviera, Nice is the 5th largest city in France. It is home to the Matisse and Chagall museums and is visited by over 4 million tourists each year. The Acropolis is a conference and exhibition center with 38 000 square meters (409 028 square feet) of meeting rooms and exhibition halls. It is located in the heart of the city, very close to the old town and to a large selection of hotels and restaurants, as well as within easy reach of both the airport and the train station. More information on the Acropolis may be found at: http://www.sean-acropolis.com/en/ Worldcon in France is a nonprofit organization registered in France under the 1901 law whose purpose is to bid for a French Worldcon in 2023. More information on Worldcon in France may be found at: http://worldconinfrance.org/en/ Or by e-mailing: contact(ad)worldconinfrance.org ======= Pour diffusion immédiate Worldcon in France annonce le choix d'un site. Worldcon in France est heureux d'annoncer le choix d'un site pour son projet de Worldcon française. Si sélectionné, la Worldcon de 2023 se déroulerait à l'Acropolis, le palais des congrès de Nice. Située dans le sud de la France, sur la Riviera, Nice est la cinquième commune de France en population. Elle abrite les musées Matisse et Chagall et reçoit plus de quatre millions de touristes par an. L'Acropolis est un centre de congrès avec 38 000 mètres carrés de salles de conférence et d'espaces d'exposition. Situé au coeur de la ville, à côté de la vieille ville et avec une large sélection d'hôtels et de restaurants à proximité, il est facilement accessible depuis l'aéroport et la gare SNCF. Pour plus d'informations sur l'Acropolis : http://www.sean-acropolis.com/ Worldcon in France est une association loi de 1901 à but non lucratif, enregistrée en France, dont le but est de mener la candidature pour la tenue d'une Worldcon en France en 2023. Pour plus d'informations sur Worldcon in France : http://worldconinfrance.org/ Ou par email : contact(ad)worldconinfrance.org

mardi 15 novembre 2016

Disparition d'André Ruellan

Philippe Hupp annonce ce matin la disparition d'André Ruellan (alias Kurt Steiner du temps du Fleuve Noir), qui était le doyen de la SF française. Comme il le dit, Adieu André. Les obsèques auront lieu le mardi 22 novembre à 14h au Crématorium du Père Lachaise.