samedi 31 décembre 2011

Voeux pour l'année nouvelle


qui, comme toutes les autres, restera en chantier jusqu'à son achèvement. A tous les visiteurs, meilleurs voeux de réussite dans vos efforts et chantiers divers...

vendredi 23 décembre 2011

Mort de Richard Bessière

annoncée par le Midi Libre :
Auteur de deux cent soixante seize ouvrages, cofondateur de la collection Anticipation (chez Fleuve Noir), l’écrivain biterrois Richard Bessière est décédé hier à, l’âge de 88 ans.

Ecrivain et conférencier, il avait reçu le grand prix international de science fiction en 1973. Plus de 280 livres en majorité des romans de science fiction, des polars et des romans d'espionnage, ainsi que trois grands romans historiques d'aventures et d'amour. Quelques exemples : "Les Conquérants de l'univers", "Les grands mystères des Cathares et des Templiers" ou "Traditions, légendes et sorcellerie de la méditerranée aux Cévennes...

lundi 12 décembre 2011

Sortie officielle du dernier roman de Jonas Lenn


Vient de paraître à La Clef d'Argent :



Captifs de Terroma?, roman de Jonas Lenn.

Dans la grande tradition des Enquêteurs de l'Étrange, Coolter et Quincampoix traquent le mystère sur tous les continents pour le compte de l'I.E.A, le célèbre Institut d'Ethnocosmologie Appliquée de Dole (Jura). On leur doit notamment la résolution périlleuse mais brillante d'énigmes réputées pourtant insolubles comme le Secret de la Caverne Anéchoïque, l'Affaire des Possédés de l'Auberge de Jeunesse de Tourneroux ou encore le Cas du Chien Électrique de Willsbury Road.

Dans ce 8e volume de la collection Ténèbres & Cie, les lecteurs trouveront enfin les réponses aux questions laissées en suspens à la fin de La Spirale de Lug (vol. 7): La momie géante découverte dans les souterrains du Vieux Mans n'est pas un canular! Mais est-ce une preuve de l'existence de Terroma, le monde parallèle soupçonné par feu Wallace Buchanam, et de la Spirale de Lug, le chemin supposé y mener? C'est ce qu'entendent bien démêler Coolter et Quincampoix. Dans cette nouvelle aventure, les investigateurs de l'étrange reçoivent un renfort de poids, celui du constructeur automobile manceau Léon Bollée, qui va les conduire à bord d'un véhicule fort peu conventionnel, la Cénomane Spéciale, à travers les mondes. Des mystères inédits attendent les intrépides explorateurs, mais aussi des réponses susceptibles de remettre en cause la chronologie de l'histoire officielle.

Couverture: Sylvain Chevalier.

Lisez le premier chapitre du roman.

DestinationS UniverS, exposition liée au festival Zone Franche 2012


Dans le cadre du festival Zone Franche 2012, Colexia a le plaisir de vous présenter l'exposition DestinationS UniverS introduite par Joëlle Wintrebert :
Embarquez immédiatement pour un voyage aux confins de l'univers et au-delà, à la découverte de terres inexplorées, de créatures d'une autre dimension, de villes-mondes, de vaisseaux-arches avec un équipage de 8 explorateurs picturaux de l'infini :
Michel Borderie, Johann "Yoz" Bodin, David Lecossu, Marc Simonetti, Matthieu Rebuffat, Manchu, Timothy Rodriguez, Jeam Tag.
Exposition à la médiathèque de Malakoff du 13 janvier au 8 février 2012.
On y donnera un cours sur l'Histoire de l'humanité (de "Y'a très longtemps" à "Très loin dans le futur") par Colex, un professeur d'Histoire(s) un peu particulier, suivi par un vernissage, le samedi 15 janvier à 15h.

J'espère que vous serez nombreux à vous déplacer pour admirer cette superbe exposition de 40 oeuvres en 30 cadres.

mardi 6 décembre 2011

Pénombres n°5


Parution de Pénombres n°5 – décembre 2011

Avis aux explorateurs des cités de minuit, de l'occulte contemporain et des féeries urbaines, le Pénombres n°5 va très bientôt paraître!
Le lancement est prévu à l'occasion des huitièmes Rencontres de l'Imaginaire de Sèvres, ce samedi 10 décembre. Qui nous aime pourra nous y retrouver! Autrement, il reste la commande par correspondance… Wink
Et pour vous faire déjà une idée de ce nouveau, voici une chronique en avant-première! Merci à Yozone et à l'aimable et rapide François Schnebelen! Very Happy





Pénombres est un fanzine à parution semestrielle, édité par l'association Transition. Vous y trouverez des nouvelles, des poèmes, des articles, des BD et des illustrations, libres pour certains, à thématique pour d'autres.

Ce cinquième opus est rythmé par les tic-tac angoissants du temps qui passe. Les ombres de la vieillesse, les terreurs de la mortalité – ce qui sépare les femmes et les hommes de leurs divinités, ce qui fonde leur humanité – dansent sur une musique monocorde. Mettez un doigt dans ces Horloges et Engrenages, et vous serez tout entier entraîné dans la mécanique de ces récits!

* Le doute est partie prenante et tension prégnante de ce récit dans lequel Ophélie Bruneau sème des vis et autres rouages à travers une maison tranquille. Rodolphe s'interroge: pourquoi sa femme se montre-t-elle si perdue, si changée ces derniers temps? La réponse se trouvera, entre autres, grâce à Une roue dentée sur l'oreiller…
* Alexandre s'ennuie ferme: ses parents l'ont envoyé chez sa grand-tante pour les vacances. Là-bas, ni jeux vidéo, ni Internet, le désert numérique complet. Alors Alexandre s'amuse comme il le peut, dans les rues de la bonne ville de Périgueux, et ses pérégrinations deviennent vite beaucoup plus intéressantes lorsqu'il dégote une montre étrange qui commande au temps. Pour nous, Sylvain Lasjuilliarias crée Une explosion de soleil bleu!
* Intermède poétique sur le temps qui file et que certains êtres peuvent arrêter pour eux-mêmes, mais aussi pour autrui. Le héros de Thomas Spok, quant à lui, s'interroge sur le prix à payer dans ce mystérieux Pacte.
* La vieille horloge, majestueuse Comtoise, est au centre de l'attention de la famille que nous peint Magali Couzigou. Ses aiguilles ne sont pas en cause: il faut chercher l'explication de cet intense intérêt dans les cylindres de cuivre qui tournent dessous le cadran, dans un bien triste Compte à rebours…
* Walter est horloger, le meilleur du pays. Hélas, il se distingue du commun des mortels par une seconde exception: une maladie étrange nommée "prosopagnosie". Philippe Deniel, à la poursuite de ce mystérieux Successeur, nous fait courir de révélation en révélation au côté d'un personnage curieux, mais moins cependant que ceux qui le poursuivent!
* Dans un hangar désaffecté, un étudiant en cinéma et sa sœur tentent tant bien que mal de tourner un remake de Frankenstein façon Le Réveil du cyborg. Néanmoins, alors que les prises s'enchaînent, les écrous et roues dentées se placent un peu trop bien dans cette fausse mécanique. "Fausse", vraiment? Blanche Saint-Roch nous présente une nouvelle aventure de sa célèbre Isadora aux multiples identités.



Et en prose libre:

* Nous retrouvons avec plaisir Marthe Machorowski qui change radicalement de décor pour ce Comme un boomerang. Rues sans charme d'un quartier parisien et dimension de poche sont le lot de ses deux héroïnes, en prise avec une vitrine de petites fées pour le moins… explosive!



Découvrez les illustrations d'Anne-So Deligny, Didizuka, Delphine Gueniffey, Cécile Guillot, Kaléa, Miss Gizmo, Terryjil et Yohan Vasse!

Et, de nouveau, la mythippologue Tsaag Valren vous présentera l'une de ses créatures de légende : le Tangie, d'île et d'écume.


Des commentaires? Des critiques? C'est sur ce fil que ça se passe!

Retrouvez tous les produits Transition ici : http://projet.transition.free.fr/forum/viewtopic.php?f=6&t=441

Pénombres 5 – Format A5 – 68 pages, dont 3 couleurs, couverture couleur, dos carré – 4,90 €
Pour toute commande: projet.transition "le rond base" free.fr ou suivre les indications du forum.
(Frais de port: 1,80 €; possibilité de recevoir le fanzine en mains propres lors des salons et des RdV Transitionnels)

dimanche 4 décembre 2011

Week-end Mondes Parallèles à la ferme du Buisson


Du samedi 10 décembre au lundi 12 décembre, La Ferme du Buisson
vous proposera un
voyage dans les mondes parallèles en particulier ceux d'Orwell et K. Dick.

Au programme:

La nuit de la SF (samedi 10 de 20h à l'aube)

// Venez découvrir le ciné-concert de NeirdA et Z3ro sur l'épisode pilote de
la série culte LE PRISONNIER

// 4 classiques seront ensuite au programme durant toute la nuit, A scanner
darkly, Super 8, Soleil Vert et Cloverfield.

Petit-déj offert au matin.

Spectacles

// Sous Contrôle, de Frédéric Sonntag et la Cie AsaNIsiMAsa :
Au sein d’un état de surveillance généralisée, sympathisants et opposants au
régime s’espionnent dans une atmosphère de paranoïa permanente qui n’est pas
sans créer de graves troubles des identités et des comportements. Mais ne
sont-ils pas, en réalité, que les acteurs d’une série télé ?

Représentations samedi 10 dans le cadre de la nuit de la SF et dimanche 11 à
17h.

// Urbik / Orbikde Joris Mathieu/ Lorris Murail/ Philip K. Dick/ Compagnie
Haut et Court :
Vivons-nous dans un monde d’illusion totale ? Telle était la conviction de
K.Dick, sa folie aussi. L’auteur de science-fiction devient ici le héros
d’une fiction à la réalité confondante. Plongée au cœur d’un univers
sensoriel et fantastique….

Représentation dimanche 11à 19h et lundi 12 à 20h45

Tarifs

Nuit de la SF: plein 21 euros, réduit 14 euros, étud. 11 euros, Buissonniers
9 euros

Sous Contrôle: plein 21 euros, réduit 14 euros, étud. 11 euros, Buissonniers
9 euros

Urbik / Orbik: plein 21 euros, réduit 14 euros, étud. 11 euros, Buissonniers
9 euros

Site officiel: http://www.lafermedubuisson.com/MONDES-PARALLELES.html

mardi 22 novembre 2011

Mort d'Anne McCaffrey

Annoncée sur la liste twitter de Robert Sawyer, la mort d'Anne Mc Caffrey est confirmée sur mediabistro.
Née en 1926, malade et en chaise roulante depuis des années, elle manifestait une volonté de vivre et de ne pas se laisser abattre étonnante et merveilleuse. Je l'avais rencontrée à Glasgow en 2005, à Copenhague en 2007. Même si j'avais cessé de suivre ses oeuvres qui devenaient trop axées sur la sentimentalité, je relis avec plaisir ses premiers romans ou cycles de nouvelles: Reconstituée (Restoree), paru en 1967, publié en français par Albin Michel; Le Vaisseau qui chantait; La Chanteuse Cristal (trois volumes de nouvelles); Décision à Doona (dont les suites écrites par Jody Lynn mériteraient d'être elles aussi traduites); les premiers romans de la série des Dragonniers de Pern (les premiers écrits, pas ceux qui les précèdent dans la chronologie; ou les premiers récits de la série du Don (Le Vol de Pégase)...
So it goes... :'((

lundi 21 novembre 2011

Appel à textes de Noêl pour Argemmios

Vive le vent, vive le vent, vive le vent d’hiver…

Voici Saint Nicolas, venu annoncer la période des fêtes, accompagné de ses rennes, de ses lutins, et parfois du Père Fouettard. Voici la Tante Airie, qui le remplace en Franche-Comté. Voici les rois mages, sur le chemin qui les mènera jusqu’à l’enfant Jésus, qui ignore encore qu’il mourra sur la croix. Voici le temps des fêtes, qui font rêver enfants et commerçants. Voici le temps des cadeaux et des bonbons, de la chaleur familiale, et des petites vendeuses d’allumettes qui, sous la neige si belle, lentement meurent de froid.

Voici le temps des histoires – au coin du feu, ou dans une lointaine station spatiale où il ne neige jamais que des étoiles.

Sont déjà au sommaire trois auteurs anglo-saxons :

● Oson Scott Card : « Pour une pincée de poussière »
● Dean Whitlock : « Miriam, messie »
● Ian Watson : « Quand Jésus descend par la cheminée »

Et deux auteurs francophones :

● Jean-Marc Ligny : « Nuit de Noël à l’Octogone »
● Anne Rossi : « Befana »

Venez les rejoindre et nous enchanter de tous les cadeaux de votre imagination !

L’anthologiste,
Pierre-Alexandre Sicart

**************************************************************

Rémunération : 2 exemplaires + 30 euros brut
Durée d’exclusivité : 2 ans
Clôture de l’AT : 31 mai 2012

Adressez vos textes (50 000 signes maximum / format .doc ou .rtf) en précisant « AT Noël » à : argemmios-editions@orange.fr

**************************************************************

Pour finir, voici l’éditorial rédigé par Francis Pharcellus Church (pour The Sun of New York du 21 septembre 1897) en réponse à la lettre d’une petite fille. Au-delà de l’existence du Père Noël, ce court texte affirme la nécessité du rêve et le pouvoir de l’imagination.


Le Père Noël existe-t-il ?

« CHER ÉDITEUR : J’ai 8 ans.
« Parmi mes copines, il y en a qui disent que le Père Noël n’existe pas.
« Papa dit : “Si le SUN le dit, c’est que c’est vrai.”
« Dis-moi la vérité, je t’en prie ; le Père Noël existe-t-il ?

VIRGINIA O’HANLON
115 WEST NINETY-FIFTH STREET. »

VIRGINIA, tes copines ont tort. Elles ont été affectées par le scepticisme d’un âge sceptique. Elles ne croient qu’en ce qu’elles voient. Elles pensent que rien ne saurait exister que leur esprit étroit ne puisse comprendre. Tous les esprits, VIRGINIA, qu’ils soient d’adultes ou d’enfants, sont étroits. Dans ce vaste univers où nous vivons, l’homme n’est qu’un insecte, une fourmi, par son intellect, par rapport au monde sans limites qui l’entoure, au regard de l’intelligence capable d’appréhender l’ensemble de la vérité et du savoir.

Oui, VIRGINIA, le Père Noël existe. Il existe aussi sûrement que l’amour et la générosité et la dévotion existent, et tu sais qu’ils abondent et apportent à ta vie ses moments de plus grande beauté et de plus grande joie. Hélas ! que le monde serait morne si le Père Noël n’existait pas. Il serait aussi morne que s’il n’existait pas des VIRGINIA. Il n’y aurait pas de foi enfantine, alors, pas de poésie, pas de romance pour rendre tolérable cette existence. Nous ne connaîtrions aucun plaisir, sauf par les sens et par la vue. La lumière éternelle dont l’enfance remplit le monde s’éteindrait.

Ne pas croire au Père Noël ! Tu pourrais aussi bien ne pas croire aux fées ! Il se pourrait que tu puisses convaincre ton papa d’engager des hommes pour surveiller toutes les cheminées la nuit du Réveillon pour attraper le Père Noël, mais même s’ils ne le voyaient pas descendre, qu’est-ce que cela prouverait ? Personne ne voit le Père Noël, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de Père Noël. Les choses les plus réelles au monde sont celles que ni les enfants ni les adultes ne peuvent voir. As-tu jamais vu des fées danser sur la pelouse ? Bien sûr que non, mais cela ne prouve pas qu’elles ne sont pas là. Nul ne saurait imaginer toutes les merveilles de ce monde qu’on n’a jamais vues et qu’on ne saurait voir.

Tu peux casser un hochet, l’ouvrir pour voir ce qui fait du bruit dedans, mais il y a un voile qui couvre le monde invisible que même l’homme le plus fort, ou même la force combinée de tous les hommes les plus forts ayant jamais existé, ne saurait déchirer. Seuls la foi, la fantaisie, la poésie, l’amour, la romance peuvent écarter ce rideau et envisager la beauté et la gloire surnaturelles qui s’étendent au-delà. Tout cela est-il réel ? Ah, VIRGINIA, dans le monde entier, il n’est rien qui soit aussi réel, aussi éternel.

Pas de Père Noël ! Dieu merci ! il vit, et il vit à jamais. Dans un millier d’années, VIRGINIA, non, dans dix fois dix mille ans, il continuera de remplir de joie le cœur de tous les enfants.

Tranduction © Pierre-Alexandre Sicart

Prix Actu SF de l'Uchronie

Le jury a désigné les lauréats du prix Actusf de l'Uchronie :

Dans la catégorie “Littérature” :
Rêves de Gloire de Roland C. Wagner, éditions L’Atalante.

Dans la catégorie “Graphisme” :
Dr. Grordbort présente : Victoire. Violence et aventures scientifiques pour jeunes hommes et femmes éduquées de Greg Broadmore, éditions Milady Graphics

Dans la catégorie “Prix spécial” :
Jour J, sept tomes de Fred Blanchard, Jean-Pierre Pécau et Fred Duval, éditions Delcourt

La remise des prix aura lieu à l’occasion des Rencontres de l’Imaginaire de Sèvres le 10 décembre 2011

vendredi 18 novembre 2011

Soirée de lancement de Matricia au Habibi


Le jeudi 24 novembre aura lieu une soirée de lancement pour le dernier livre de Charlotte Bousquet, Matricia, en présente de l'auteur et de l'illustratrice, Elvire de Cock.
Début des festivités à 19 h

Lieu : Le Habibi
44 rue Traversière
75012 Paris

mardi 15 novembre 2011

Bilan des Utopiales

Après retour à Paris et une journée pour me remettra dans le bain de la vie parisienne, je prends un instant pour faire le bilan de ces Utopiales. Tout le monde a fait savoir, je ne peux que confirmer, à quel point la fréquentation et la participation du public sont en hausse et on peut dire qu'il y a eu un succès massif. Le jeudi était d'abord le jour des scolaires, mais leur participation allait bien au delà de la simple journée d'extra-scolaire et de repos. Le vendredi était d'autant plus exceptionnel que, normalement, le public aurait pu aller profiter de bien d'autres façons du jour férié et du (assez) beau temps. Le samedi est resté occupé; quant au dimanche, même si le Cosplay a provoqué une activité et une foule spéciale, il n'a pas monopolisé l'activité qui ne s'est pas éteinte aussi vite que d'autres années...
Ceci étant il y avait trop de choses à faire en meme temps; j'ai dû renoncer à certaines conférences auxquelles je tenais soit à cause de l'autre conférence simultanée, soit à cause d'un film que je ne voulais pas rater; j'ai aussi raté des films, parce que rater trois conférences pour revoir le Seigneur des Anneaux, pas possible.
Sur ce que j'ai entendu ou raté dans les conférences, il faudra un complément à ce bilan. D'autant plus qu'il n'est pas possible de discuter de ce qui a été dit sur l'Histoire, sur l4Uchronie, sur les Utopies, dans telle conférence sans même savoir ce qui a été dit dans telle autre sur un sujet connexe.
Sur les rencontres, les discussions, je réalise en lisant d'autres comptes rendus combien de gens j'ai manqués. Plus que ce que j'ai fait, c'est ce que j'aurais pu ou dû faire qui m'apparaît.
Mais ce n'est pas 4 jours qu'il m'aurait fallu, c'est 5 fois 4 jours simultanés... Le don d'ubiquité, le travail mental en multitaches...
Reste à revoir, à mettre en ligne, quelques photos.... Je préviendrai quand ce sera fait.

dimanche 13 novembre 2011

Utopiales 4


Début de la dernière journée de ces Utopiales. La soirée d'hier a été la proclamation des prix Utopiales 2011. Le plus important reste le prix du roman, décerné comme attendu à Rêves de Gloire, de Roland C. Wagner (reconnaissons que Le Fleuve des Dieux, de Ian McDonald, aurait lui aussi pu gagner)... Bravo Roland et chouchen pour tout le monde!

samedi 12 novembre 2011

Utopiales 3

D'abord, hier soir, un excellent prix Julia Verlanger attribué à Yoss et Planète à louer.
Ensuite quelques nouveaux débats, en particulier une discussion entre Carole Ecoffet, R. Granier de Cassaignac, Tommaso Pincio, Joëlle Wintrebert et David Morin Ulmann sur Science et littérature. Un retour sur à la base entre uchronie et révisionnisme, avec bien entendu Norman Spinrad, Roland C. Wagner, Fabien Clavel, Jess et Mr.Fab.

vendredi 11 novembre 2011

Utopiales 2

Journée surchargée: en permanence deux débats et un film intéressant, obligé de choisir et de renoncer. Quant à trouver le temps pour commenter, avec un ordi qui efface au fur et à mesure ce que je tape... on en reparlera.

jeudi 10 novembre 2011

Utopiales 1 bis

Je n'avais pas encore vu Gandahar, voila qui est corrigé. Puis deux débats, un sur l'état et les perspectives de la génétique vues par chercheurs et auteurs de SF, intéressant mais sans surprises ni réel débat, l'autre sur l'uchronie. Et là, un intervenant, Richard Marazano, lance un pavé comme quoi il assimile l'uchronie à une forme de révisionnisme. Du coup, le débat qui, au départ, visait à discuter le développement du procédé, a dévié sur le replacement soigneux de ce qu'est l'uchronie, fort bien expliquée comme mode de fiction spéculative par Ugo Bellagamba et Roland C. Wagner, et accessoirement le caractère politique de n'importe quelle fiction autre qu'une autofiction.

Des Utopiales, 1°

Arrivé hier, quelques rencontres,Norman Spinrad, James Morrow, Francis Valéry, Jeanne-A Debats... Cérémonie d'inauguration, projection d'un merveilleux dessin animé en découpages accompagné par musiciens...
Ce matin, conférence de Jeannee-A Debats face à des collégiens, et film: Une journée sans fin
A suivre

lundi 31 octobre 2011

Angelica Gorodisher et Peter S Beagle nommés au World Fantasy Award

Angélica Gorodischer vient de recevoir le World Fantasy Award pour la totalité de son oeuvre écrite, qu'elle partage avec Peter S. Beagle. Il s'agit d'un des plus importants prix décernés aux Etats-Unis. La diffusión de l'oeuvre fantastique de Gorodischer en anglais a toujous été fortement soutenue par Ursula K. Le Guin, qui a traduit Kalpa Imperial et, probablement, a proposé ce prix.

samedi 22 octobre 2011

PdE 68 est paru


Image

Présences d'Esprits #68
Date de parution : octobre 2011
50 pages N&B + 2 pages couleur, couverture couleur, 5 euros

Illustration de couverture : Marc Pageau


Avece ce numéro estival digne d'un été indien, on part sur les traces de l'Antiquité et de son utilisation dans la Science-fiction. En chemin on profitera d'un portrait sur Stanley Kubrick et d'un entretien avec Jean-Louis Trudel, rien de moins.

• en couverture : Marc Pageau, étape par étape,
• le dossier : Antiquité et SF,
• un portrait : Stanley Kubrick,
• un entretien avec Jean-Louis Trudel,
• une nouvelle : Urban-Peace de M.M Louati,
• Burger ou Sushi ? David Petersen,
• et les rubriques habituelles : livres, BD, Interzone, Visions, Jeux...

Pour le commander :
- Envoyer un chèque de 6,75 euros (frais de port compris) à l'ordre de "Club Présences d'Esprits"
à Club Présences d'Esprits, c/o Yohan Vasse, 32 rue des Prés, 77910 Barcy - France
- Ou passer par la boutique (chèque ou paypal) du Club Présences d'Esprits : Présences d'Esprits 68

mercredi 19 octobre 2011

Appel à textes "Différences"

Griffe d'encre lance un nouvel appel à textes autour du thème Différences.
La date limite de souscription est le 30 juin et les nouvelles ne devront pas dépasser les 50 000 signes. A noter que les nouvelles ne relevant pas de l'imaginaire sont également acceptées.

Voici la présentation de cet AT :
Les différences existent, elle sont l’essence même de la vie. Elle peuvent prendre de multiples visages et porter sur le physique, la santé, les origines, l’espèce, les choix de vie – amoureux, religieux… ou culinaire !

Les différences sont parfois visibles, parfois non. On peut en être fier ou en avoir honte, les assumer ou les dissimuler. Dans tous les cas, on doit vivre avec, que ce soient les nôtres ou celles des autres. Mais derrière ces différences, des dangers guettent : l’ignorance et la peur, surtout, mais aussi, paradoxalement, l’indifférence. L’ignorance stigmatise, ghettoïse, isole, enferme dans l’incompréhension : dans de tels contextes, beaucoup souffrent, certains dépérissent et d’autres meurent. La peur conduit parfois à la violence. L’indifférence, elle, encourage le laissez-faire. Détourner les yeux, nier parfois jusqu’à l’existence de ces “autres” nous-mêmes, c’est refuser de prendre notre infime mais réelle part de responsabilités.
La haine de la différence est un fléau qui engendre malheurs privés et drames collectifs ; et il n’est nul besoin de convoquer ici le « point Godwin » et d’en appeler à l’histoire avec un grand H pour constater que ce refus d’accepter l’autre déchire les nations comme les familles, et oppose les individus entre eux.

Pourtant, pour peu qu’on accepte de la côtoyer et de l’accueillir, la différence peut devenir une source inépuisable de richesses. Donner à chacun les moyens de s’épanouir tel qu’il est, c’est nous permettre de développer nos propres capacités d’ouverture et d’imagination, en renforçant notre empathie.

Devenu trop souvent un slogan vide, le respect de la différence est un atout. Aidez-nous à lui redonner sa charge émotionnelle, voire subversive : faites-en une idée neuve ! Pour y parvenir, n’hésitez pas à faire appel à l’éventail des émotions, y compris l’absurde et l’humour, même très noir… Nous ne souhaitons pas faire pleurer dans les chaumières, mais, ensemble, ouvrir les yeux et les esprits. Et, avant tout, raconter de bonnes histoires !

En France, la loi recense dix-huit critères de discriminations prohibés : âge, sexe, origine, situation de famille, orientation sexuelle, mœurs, caractéristiques génétiques, appartenance vraie ou supposée à une ethnie, une nation, une race, apparence physique, handicap, état de santé, état de grossesse, patronyme, opinions politiques, convictions religieuses, activités syndicales. Puisez-y sans compter pour bâtir vos récits. Mais ne vous laissez pas enfermer dans un état des choses contemporains. Rêvez et faites-nous rêver. Puisez dans l’imaginaire collectif et les mythologies, construisez des futurs effrayants ou enthousiasmants, convoquez les créatures les plus improbables et l’humanité la plus évidente.

Ensemble, bâtissons une anthologie qui fera date !

Plus d'infos sur le site de Griffe d'encre

mardi 11 octobre 2011

Décès de Gourmelin

Je reproduis cette triste nouvelle, reçue d'Yves Frémion.

Chers amis,
Je vous informe du décès de notre ami Jean Gourmelin, dimanche.
Hospitalisé depuis quelques années, malheureusement aveugle et victime d’Alzheimer, il s’est éteint à 91 ans à Meudon.
Depuis très longtemps il était adhérent de [i]Papiers Nickelés et abonné fidèle de notre revue, jusqu’à ce que ses forces ne le lui permettent plus.
Papiers Nickelés n° 4 lui avait consacré un article biographique et il nous avait gentiment confié un dessin inédit pour la couverture.
Ses obsèques ont lieu ce jeudi à 15 h d’abord en l’église St Martin de Meudon, puis au cimetière de Trivaux à Meudon.[/i]

Appel à contribution pour une conférence sur la SF française

Je retransmets un appel à contribution...

"APPEL À COMMUNICATIONS

PAN ! DANS L'OEIL DE LA LUNE!
Conférence sur la science-fiction française
Université de Regina (Canada)
2 et 3 Novembre 2012

Le comité organisateur de la conférence vous invite à soumettre une proposition de communication sur tout sujet touchant la science- fiction française.

La science-fiction française date d'aussi loin que la langue française moderne. Cyrano de Bergerac décrivit un voyage sur la lune qui fut publié en 1657. Jules vernes fit de même en 1865, en s'inspirant cette fois des progrès scientifiques récents. Le premier film à montrer un voyage sur la lune fut réalisé par Georges Méliès en 1902. En bande dessinée, Hergé envoya Tintin marcher sur la lune en 1954, soit 15 ans avant Armstrong. Cet échantillon restreint suffit à prouver que les oeuvres de science- fiction françaises méritent une meilleure reconnaissance internationale, ce qui est un des buts de la conférence. Mais ce sera aussi le lieu d'échanges interdisciplinaires puisque le genre de la science-fiction apparaît dans des média qui sont traditionnellement les domaines respectifs des arts et des beaux- arts.

Voici des suggestions de sujets qui peuvent être traités:
- La littérature de science-fiction française
- Le cinéma de science-fiction français
- La science-fiction à la télévision française
- La science-fiction dans la bande dessinée française
- La réception internationale de la science-fiction française

Les communications présentées à la conférence seront soumises à un comité de lecture puis publiées en actes.

Soumission des propositions:
- Les communications peuvent être présentées en français ou en anglais.
- Les propositions devraient avoir une longueur de 250 mots et inclure un titre descriptif.
- Des équipements audio-visuels sont disponibles sur demande.
- Des frais d'inscription de 25$ seront exigés si votre communication est acceptée.
- Les propositions doivent être envoyées par courriel au plus tard le 1er janvier 2012 à:

Philippe Mather
Courriel: philippe.mather@uregina.ca
Téléphone: (306) 359-1229

Campion College
Université de Regina
3737 Wascana Parkway
Regina, Saskatchewan S4S 0A2
CANADA"

Attention: contrairement aux habitudes, l'Université du Saskatchewan fait payer les auteurs de contribution plutôt que de les payer...!!!

Week-end Mondes Parallèles à la ferme du Buisson


Les 10 et 11 décembre prochain, La Ferme du Buisson propose un week-end dédié aux Mondes parallèles, en particulier à ceux d'Orwell et de Dick. Au programme, des pièces de théâtre, un ciné-concert et du multimédia.

Sous Contrôle, de Frédéric Sonntag et la Cie AsaNIsiMAsa :
Au sein d’un état de surveillance généralisée, sympathisants et opposants au régime s’espionnent dans une atmosphère de paranoïa permanente qui n’est pas sans créer de graves troubles des identités et des comportements. Mais ne sont-ils pas, en réalité, que les acteurs d’une série télé ?

- Nuit du cinéma / Science-fiction et anticipation :
Téléphoner et voir son interlocuteur ? C’est possible. Passer une carte magnétique pour ouvrir une porte. C’est possible. Partager des documents avec la terre entière en une fraction de seconde ? C’est possible.
Alors, où se situe la limite ? Évasion ou projection ? Fabulations ou anticipation ? Le cinéma de science-fiction et d’anticipation se situe sur cette fine charnière entre le rêve et le réel, celle qui laisse planer un doute, un relent de "et si jamais…".
Laissez-vous happer par cette faille qui s’entrouve vers une autre dimension. Quand on sait que les films de Kubrick ont influencé les innovations de la NASA, en effet, on a de quoi se poser des questions !

Egalement : ciné-concert, Le Prisonnier de Patrick McGoohan, NeirdA & Z3ro
J’ai démissionné, je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer… Je ne suis pas un numéro, ma vie m’appartient : je suis un homme libre ! »
Qui ne connait pas encore cette réplique mythique de Patrick Mc Goohan alias N°6 ? Elle semble tellement d’actualité qu’elle aurait pu être prononcée par un employé licencié à cause de Facebook ou par un trader devenu révolutionnaire !
Alors, Imaginez un ciné-concert de la première série culte de la TV anglaise (1967), Le Prisonnier, véritable Objet Vidéo Non Identifié et brûlot anti Big Brother, revisitée par le duo « touche-à-tout » NeirdA & Z3ro.
À la fois électro, électrique et acoustique, leur accompagnement singulier varie subtilement, selon les ambiances et les séquences, vers des influences hip-hop, funk, pychédéliques ou électro-rock.
Une véritable re-découverte sonore et visuelle des aventures de N°6 !

Et enfin Urbik / Orbik de Joris Mathieu/ Lorris Murail/ Philip K. Dick/ Compagnie Haut et Court :
Vivons-nous dans un monde d’illusion totale ? Telle était la conviction de K.Dick, sa folie aussi. L’auteur de science-fiction devient ici le héros d’une fiction à la réalité confondante. Plongée au cœur d’un univers sensoriel et fantastique….

Plus d'info sur le site de la manifestation, La Ferme du Buisson.

La Ferme du Buisson
Scène nationale de Marne-la-Vallée
Allée de la Ferme - Noisiel
77 448 Marne-la-Vallée cedex 2

(Source : Fantasy.Fr)

jeudi 6 octobre 2011

Concours de nouvelles de la Convention de Semoy

CONCOURS DE NOUVELLES DE SCIENCE-FICTION

Les Orléonautes ouvrent un espace littéraire amateur à l’occasion de la 39ème Convention de Science-Fiction et de la 2ème Convention de Fantasy. Ils organisent un concours de nouvelles de Science-fiction, gratuit et ouvert aux seuls amateurs.

Thème : LA VIE AILLEURS
Genre : Science-fiction
Taille : 12000 signes typographiques maximum
Date de fin : 30 avril 2012

Le premier prix verra sa nouvelle éditée par la Convention à cinquante exemplaires avec mention du prix. Les trois premiers prix seront publiés dans le livre-souvenir de la Convention aux côtés des auteurs invités. Les prix seront remis lors de la Convention et de nombreuses surprises seront réservées aux gagnants, voir le règlement complet du concours sur : http://www.semoy2012.fr/articles.php?lng=fr&pg=10

Site : http://www.semoy2012.fr

dimanche 2 octobre 2011

Laurent Génefort à la Griffe Noire

Surprise énorme pour un ex-Saint Maurien, la Griffe Noire a depuis février dernier un espace SF, et accueillera Laurent Génefort le samedi 15/10/11 à partir de 15 h
J'essayerai d'y aller....

jeudi 29 septembre 2011

Expo-dédicace de bastien L. le 28 Octobre


Message de Bastien L
Hello a tous,

Je suis de passage sur Paris après un an et demie de vie aux US.
J'en profiterai donc pour dédicacer mon roman-graphique "Memories of Retrocity" lors d'une importante soirée le 28 octobre aux 3 Baudets.

Un etage sera consacré a une exposition de mes travaux.

N'hesitez pas a communiquer l'info, et au plaisir de vous revoir ou de vous rencontrer ce jour la !

B.

(Une version plus large du flyer a cette adresse: http://www.roman-noir.com/exhibitions/upcoming-show-in-paris-october-28/ )

mercredi 28 septembre 2011

Le blog de David Brin

A la veille de participer à un colloque sur la Singularité, et après l'annonce de faisceau de neutrinos "supra-luminiques" (ce qui en fait ne porte que sur la vitesse de groupe, donc ne remet pas en cause la théorie de la relativité, même si Brin envisage l'hypothèse d'une telle remise en cause), David Brin a écrit un post sur son blog sous le titre Ré-évaluer ce que nous savons.

lundi 26 septembre 2011

Adaptation théâtrale de Quartier lointain


Une pièce de théâtre tiré de ce manga de Jirô Taniguchi va se jouer à partir de demain à Paris.

Un père de famille au seuil de la cinquantaine rentre d'un voyage d'affaires, quand soudain il se retrouve catapulté dans sa ville natale. Ce sera l'occasion pour lui de revisiter son enfance et de dénouer un drame familial intimement lié à l'histoire de ses parents. Odyssée fantastique dans le temps, Quartier lointain est un manga signé par le talentueux bédéiste Jirô Taniguchi. Ce périple initiatique se délie comme un rêve éveillé captivant, un appel suprême à mieux se connaître et à suivre ses désirs. Autant de thèmes qui ont séduit le metteur en scène, en plus d'exalter sa curiosité pour les langages scéniques. Traduire le dessin et le hors champ de la BD en théâtre l'inspire autant que la fable existentielle et tendre de Taniguchi.


Les dates :
Du mar. 27/09/11 au sam. 29/10/11, Paris, Le Monfort Théâtre
106 Rue Brancion 75015 Paris
01 56 08 33 88

Le 18/11/2011 20:30
Châteauroux, L'Équinoxe
02 54 08 34 34

Le 03/12/2011 20:30
Thonon-les-Bains, Maison des Arts-Thonon-Evian
04 50 71 39 47


La vidéo de présentation

mercredi 21 septembre 2011

Prix Robert Heinlein pour Connie Willis

Connie Willis vient de remporter le Robert A. Heinlein Award pour son diptyque Blackout / All Clear.

Ce prix récompense des oeuvres remarquables publiées en science fiction ou comme écrits techniques au_ sujet de l'exploration de l'espace.

Bravo à elle.

(Source : SF Signal)

Richard D. Nolane à l'Antre-Monde le 29 Octobre

Richard D. Nolane sera en dédicace pour son essai "Vampires!" paru aux Moutons électriques le samedi 29 octobre à la Librairie L' Antre-Monde 142, rue du chemin vert, 75011 Paris, Métro Père Lachaise.

Les réjouissances auront lieu de 15h à 19h30.

lundi 19 septembre 2011

Johan Héliot à Atout Livre le 6 Octobre

Une soirée autour de Johan Heliot aura lieu à la librairie Atout Livre (203 bis avenue Daumesnil) le jeudi 6 octobre à partir de 19h30.

Il dédicacera notamment son dernier roman publié chez Nouveaux Millénaires : Création.

mardi 13 septembre 2011

Présences d'esprits n°67


Présences d'Esprits #67
Date de parution : septembre 2011
52 pages N&B + 2 pages couleur, couverture couleur, 5 euros

Illustration de couverture : Tony Szabo

Alors que le SFFF Présences d’Esprits était en route pour sa tournée printanière, une faille spatio-temporelle l'a happé dans les couloirs de l'oubli galactique. Il a fallu tout le courage et la persévérance de l'équipage pour extraire l'astronef de ce piège et sauver sa cargaison exceptionnelle : un document sur la relation entre Asimov et son cycle de Fondation.

Dans les soutes :
- en couverture : Tony Szabo, étape par étape et interview,
- le dossier : Asimov et Fondation,
- un article : une journée à la cité des Sciences,
- un entretien avec Jean Depelley,
- un article sur Avatar,
- Burger ou Sushi ? Frank Cho,
- un entretien avec Jean-Marc Lofficier,
- le portrait de Edmond Hamilton,
- les confessions d'une androïde : Charlotte Bousquet,

Rubriques :
Chroniques Livres, BD, Interzone, Visions (cinéma, DVD, télé), Jeux...

Pour le commander :
- Envoyer un chèque de 6,75 euros (frais de port compris) à l'ordre de "Club Présences d'Esprits"
à Club Présences d'Esprits, c/o Yohan Vasse, 32 rue des Prés, 77910 Barcy - France
- Ou passer par la boutique (chèque ou paypal) du Club Présences d'Esprits : Présences d'Esprits n°67

mardi 6 septembre 2011

Festival Science vs Fiction

De retour de vacance, vous vous sentiez en manque de festival de SF, et vous regrettez d'avoir raté tous les passages du noomuseum.. alors rassurez vous, une chance de combler les deux manques est possible cette fin de semaine...

Festival Science Vs Fiction

Ce samedi 10 septembre 2011 de 15h à 16h le Noomuseum est invité à faire escale au festival Science vs Fiction

qui se déroulera à la salle des colonnes de la mairie de Puteaux, et est organisé par l'APF ( association des paralysées de france ) qui est une association qui a pour vocation (entre autre) le soutien aux personnes handicapées moteur.

Programme et infos pratiques du festival qui se déroulera en APM de 10h à 18h donc ce samedi à la mairie de Puteaux.


sur facebook


A samedi ?

Yann NooMuseographe...

jeudi 1 septembre 2011

Metropolis à la Cinémathèque


Du 19 octobre au 29 janvier 2012 a lieu à la cinémathèque française une exposition sur Fritz Lang. Une rétrospective de ses films est également organisée du 18 octobre au 4 décembre.
Dans ce cadre, Metropolis sera projeté sur grand écran le 19 octobre, dans une version restaurée en numérique HD.

Des ouvriers travaillent dans les souterrains d’une fabuleuse métropole de l’an 2026. Ils assurent le bonheur des nantis qui vivent dans les jardins suspendus de la ville. Un androïde mène les ouvriers vers la révolte…
Si l’intrigue du film reste la même dans cette version longue, les vingt-cinq minutes de scènes inédites (retrouvées à Buenos Aires) rendent l’histoire plus compréhensible, notamment, l’équipée en voiture de Georgy à travers la cité, des images hédonistes des jardins et de Yoshiwara...



Le film sortira également en DVD courant octobre

mercredi 31 août 2011

Soirée de lancement des éditions Asgard

Le vendredi 16 septembre à partir de 19 h, les éditions Asgard invite ses lecteurs à une soirée de lancement, afin de présenter ses trois nouveaux titres de la rentrée :
- Failles, David Bry
- Mémoire Morte, Gilles Vidal
- Le Clan Fimbulsson, Ludovic Deloraine

Les auteurs seront présents, ainsi que les illustrateurs (Nemo Sandman et Michel Borderie) et l'équipe d'Asgard.

Rendez-vous au Next, 17 rue Tiquetonne 75002 Paris.

samedi 27 août 2011

mardi 23 août 2011

Semaine de la SF à La Plata, Argentine


Reçu ce jour:
ce mardi commence la SEMANA DE LA CIENCIA FICCION à la Facultad de Ciencias Astronómicas y Geofísicas de La Plata.
Elle durera du 23 au 27 août et comportera des projections de films du genre, des conférences, une table ronde entre écrivains et savants qui écrivent de la fiction, et une exposition d'affiches de films.
Le samedi, la fin de ces journées comportera une table ronde sur la littérature de SF.


Horrifique n°75


Le fanzine Horrifique nº75 vient de sortir.

Voici le message posté sur le net de son responsable :

"Le fanzine Horrifique nº75 vient de sortir ! Avec une zolie couverture représentant un Stephen King clownifié et vampiresque mâtiné de zombie, qui est l'oeuvre de la dessinatrice Laurine Spehner et des illustrations intérieures de Tom Robberts et aussi de Laurine Spehner, mais je n'en suis pas sûr. Le fanzine démarre par l'éditorial de André Lejeune, infatiguable timonier de ce sexyzine de l'horreur, comme il l'intitule lui-même et dont il dédie ce dernier numéro aux fantôme japonais, qui, dit-il, lui font peur! Le zine démarre par le chapitre deux de "Ibn Stellaris", une histoire à suivre de fantasy onirique et lovecraftienne qui se passe dans la Terre des Rêves et sur laquelle j'éviterai de m'étendre davantage, puisque j'en suis l'auteur. Je me contenterai de dire qu'à la rubrique Téléchargement de mon site web arkaadia.com je proposerai les chapitres précédents du roman, afin que ceux qui liraient le fanzine en cours de route puissent avoir une version complète de l'histoire. Le fanzine se poursuit avec "Psychothérapie à crédit", une nouvelle de Romano Vlad Janulewicz qui insiste sur les périls qu'il y a à ne pas payer son psychothérapeute puis se poursuit avec "Réparation", de Isabelle Lauzon, qui décrit -et écrit- bellement les amours nécrophiles d'un esthète perturbé. Patrick Lagueux nous narre les mésaventures d'un enfant qui s'aventure dans son frigo, et plus particulièrement derrière la pinte de lait. Une bonne raison pour se mettre au bourbon! Ce même Patrick Lagueux nous parle avec passion des différents Freddy, depuis le premier, Les griffes de la nuit, jusqu'au dernier. Puis Mario Giguère nous initie au Cinéma Obscur, et plus particulièrement les films fantastiques mexicains de série Z. Avec des films aux titres aussi évocateur que "Santo et les momies de Guanajuato", "Cementerio del terror", "Swamp of the lost monster" ou bien "The Bat Woman", "Le Monstre sans Visage". Morceau choisi de la chronique sur "La nave de los monstruos": /Gamma et Beta, deux plantureuses femmes d'outre-espace atterrissent sur la terre pour continuer leur collection de spécimens de mâles.../ Plus loin: /...et le jeune garçon dont il s'occupe, sans parler de leur vache surnommée Lollobrigida, vont croiser nos deux créature séduisantes, en costume de bain de l'espace./ Fin de la citation! Des films de séries Z made in Mexico, à voir donc. Ce dernier opus de Horrifique se conclue par un appel à texte et illustration d'un e-zine canadien francophone d'inspiration chrétienne, "Souffle d'Éden", sur le thème de la moisson. Un thème qui pourrait s'appliquer aussi à ce Horrifique nº75, puisque les textes excellent y abondent! Bonne lecture à tous et excusez-moi d'avoir été un peu long, mais le sujet le justifiait!"


lundi 22 août 2011

Le Site du Prix Masterton est né

Tout est dans le titre et le lien....

Retour de Convention

Une nuit de repos après mon retour à Paris, et les images de la Convention 2011 (Rencontres du 3° Tilff) commencent à se décanter.
L'absence de l'organisateur, Alain le Bussy, a mis une ombre, mais le travail, la gentillesse et l'activité d'Olivier le Bussy ont permis à la Convention de réussir aussi bien son rôle principal de réunion d'amateurs passionnés de SF que le rôle supplémentaire d'hommage à notre ami disparu.
Comme d'habitude, et même s'il n'y avait qu'une activité essentielle à chaque instant, le fait de devoir aussi m'occuper de mon stand, visiter les autres stands, essayer d'utiliser mon netbook défectueux, je n'ai donc pu assister qu'à une partie des conférences, et en ai raté qui m'auraient intéressé. Ma mémoire organique étant fortement vérolée, je m'abstiendrai donc de les recenser et commenter...
Les repas étaient agréables, bons, suffisants si non copieux.
La séance de nanars laisse un goût d'incomplet, nous aurions tous voulu pouvoir voir tous les films en entier....
Je n'ai pas eu le temps ni les idées assez claires pour discuter autant que je l'aurais voulu avec Miquel Barcelo ni avec Birgit Wilkinson.L
Mes photos sont dans le disque dur, il me reste à sélectionner les moins pires et à les mettre dans une page de présentation.
Ce qui est fait ici

samedi 13 août 2011

Francisco Solano Lopez (1928-2011)

J'apprends à l'instant la disparition d'un des plus grands dessinateurs de BD, Francisco Solano Lopez, qui a dessiné en particulier sur le scénario de Héctor Germán Oesterheld ce chef-d'oeuvre qu'est L'Eternaute.
L'information en castillan

lundi 4 juillet 2011

Images des Rencontres de l'Imaginaire






Blog du club Présences d'esprits

Juste pour signaler que, le site étant fermé pour cause d'attaques répétées, le club Présences d'esprits a créé un blog d'information:
http://clubpde.canalblog.com/
que nous allons tenir à jour le temps nécessaire.

Résultats du prix Pépin 2011

Les lauréats du prix Pépin 2011 ont été dévoilés.

Pépin d'Or et Prix du jury : Terry Montcalm
Récit de la saga de Coox Le Bigleux qui, malgré sa jambe de bois et son bras en téflon, et alors qu’il était captif d’un poumon artificiel, triompha des Cent Épreuves et fut le premier empereur cataplexique de la Galaxie « Je vous préviens, commença le narrateur, c’est un peu tiré par les cheveux… »

Pépin d'argent : Thomas C.Durand pour Vieux Crouton
Au milieu du réfectoire dévasté, le directeur de l'hospice ne décolérait pas. « Ca ne se fait pas, monsieur Poucrolle. Vous le savez très bien. On n'invoque pas les Incréatures de l'Antremonde comme ça ! » Face à lui, le vieil homme grogna dans sa barbe : « C'était pour finir mon pain. »

Pépin de Bronze : Phil Becker pour Coupure
Les êtres difformes rampaient sur le bitume en poussant des plaintes glaçantes, protégeant leurs yeux de l'atroce lumière. Certains se redressaient déjà, écumant, tirant sur leurs cordons. Puis l'électricité fut rétablie, et chacun put se replonger dans son univers virtuel.

Rappelons aussi que les votes du public participant aux Imaginales 2011, à Epinal, avaient désigné le Prix Pépin des Imaginales : Un robot humanisé par Kai-di Chang (張凱迪) :
— J’ai inventé un robot parfait. Il peut imiter toutes les actions humaines.
— Il ne commet jamais d’erreur ?
— Si, mais quand ça arrive, il en fait retomber la faute sur les autres.

Il sera bientôt possible de voter pour le prix du public.

dimanche 3 juillet 2011

Résultats du prix Visions du futur 2011

Ils ont été annoncés hier aux Rencontres de l'Imaginaire.
1er prix : Phil BECKER, pour sa nouvelle :
“ La reine des crocs ”
sur le thème : « Le monde a fait de moi une putain ; je veux faire du monde un bordel » de Friedrich Dürrenmatt

2nd prix : Jacques PAIONNI, pour sa nouvelle :
“ Cache-cache martien ”
sur le thème : « Cache-cache »


3ème prix : Olivier CARUSO, pour sa nouvelle :
“ La fée ”
sur le thème : « Cache-cache »


Accessit : le jury a voulu saluer la thématique ambitieuse de ce texte et encourager l’auteur Nicholas EUSTACHE, pour sa nouvelle :
“ Renoncements sur le chemin de l’infini ”
sur le thème : « La réalité s’est étendue et ramifiée au cours des dernières années » de Bioy Casares


Ces nouvelles seront publiées dans un numéro à venir d'A.O.C.
En attendant le concours 2012.
Merci à tous ceux qui ont participé.

mercredi 29 juin 2011

Disparition d'un auteur

Thierry Martens, le rédacteur en chef du magazine Spirou de 1968 à 1978, est décédé lundi soir.

Voici le communiqué des éditions Dupuis :
Célèbre rédacteur en chef du journal de Spirou entre 1968 et 1978, il avait été aussi le « Monsieur Album » des Editions Dupuis avant de prendre sa retraite en 2006.

Thierry Martens était un expert et un historien de la bande dessinée. On lui doit une « Histoire de la Bande dessinée en France et en Belgique » cosignée sous le pseudonyme d'Yves Varende avec Henri Filippini, Jacques Glénat et Numa Sadoul (Glénat, 1980) qui a longtemps fait autorité.
Il a contribué à bien d'autres ouvrages et était une source pour de nombreux experts.
Il était également scénariste de bande dessinée (Archie Cash, Aryanne, Vincent Murat, Natacha), le plus souvent sous son pseudonyme principal, Yves Varende. Il a également écrit de nombreux romans policiers, notamment des pastiches holmésiens, ou de science-fiction.
Il a longtemps été le seul auteur des accompagnements critiques et historiques des bandes dessinées publiées par Dupuis, sous le pseudonyme de M. Archive, et l'un des historiens de référence du Journal de Spirou à l'histoire duquel il était l'un de principaux contributeurs.
C'est un grand savant de la bande dessinée et de la littérature populaire qui disparaît aujourd'hui.


(Source : Actualitté)

vendredi 24 juin 2011

Disparition d'un ami


Paul Alary a succombé hier à la sclérose en plaques contre laquelle il se battait depuis longtemps. Il laisse une oeuvre inachevée, la création des tours vortex de production d'énergie Alary-Coustou.
Toujours gai malgré les difficultés liées à sa maladie, il manquera à tous eux qui l'ont connu.
Au delà de la tristesse de sa disparition, j'ose espérer que certains, plus compétents que moi, sauront poursuivre le travail engagé avec les tours aérogénératrices à effet vortex... Et leur rappel est, sans doute, le meilleur hommage que je puisse rendre à Paul

lundi 20 juin 2011

Premier bilan de l'Eurocon

Je rentre ce soir de Stockholm et, suite à un crash de mon netbook, je n'ai pas pu doner en temps réel les réactions. Fatigué, je vais rester court, et reprendrai éventuellement demain de façon plus détaillée.
Une Eurocon est tout à fait différente d'une Convention française, pour deux raisons.
La première est technique, c'est l'intervention de l'ESFS (European Science Fiction Society) qui oblige à un certain nombre de débats en anglais.
La deuxième est que, dans les pays où j'ai participé à des Conventions Européennes, la présence d'un fandom important aboutit à un nombre de participants élevé: 700 à Stockholm dont un grand nombre de Suédois; le fait qu'il y ait des Hôtes d'honneur (GOH) connus, dont des auteurs anglo-saxons, n'est sans doute pas étranger à ce succès, mais il faut rappeler que cela s'applique aussi aux conventions nationales locales, qui ressemblent plus aux Utopiales ou aux Imaginales qu'à la micro-convention "française" limitée à 50 fans et sans invités...
Les GOH étrangers présents à Stockholm étaient Ian McDonald et Elizabeth Bear, auxquels s'ajoutait, bien que non "hôte d'honneur", Charles Stross; leurs conférences étaient intéressantes et animées, tout comme d'autres conférences en anglais qui réunissaient auteurs suédois ou finlandais...
La France aurait dû compter 6 participants, dont un que je ne connais pas; en fin de compte nous étions trois, et c'est Pierre Gévart qui a présenté aux rares participants intéressés (l'heure tardive de la conférence est, certainement, un des motifs de la désaffection du public) la SF française; il n'epêche que le petit sdtand sur lequel j'ai participé à présenter Galaxie a intéressé un certain nombre de visiteurs capables de lire le français, et que Pierre a pris un certain nombre de contacts qui devraient permettre de continuer l'exploration des SFs non anglophones.
Dans un palmarès séparé de celui de l'ESFS, un prix concernant la traduction en langue anglaise, plusieurs traductions d'oeuvres françaises ont été nominées, et c'est une traduction d'oeuvre de Georges-Olivier Chateaureynaud qui a remporté le prix. On se console comme on peut des autres échecs, en particulier de ceux concernant les prix ESFS....

vendredi 10 juin 2011

Nouvelle séance de dédicaces à l'Antre-monde


Ce sera la séance consacrée au nouveau livre de Jean-Michel Calvez
Date et heure samedi 25 juin · 15:00 - 18:00
Lieu Librairie L'Antre-Monde 142, rue du chemin vert 75011 Paris
En savoir plus
Jean-Michel Calvez sera en dédicaces à la librairie L'Antre-Monde à Paris le samedi 25 juin 2011 de 15h00 à 18h00 pour son roman "Le Miroir du Temps" paru début mai aux éditions Lokomodo.
Si vous êtes sur Paris, n'hésitez pas à venir nous rencontrer et à venir découvrir ce très beau roman de science-fiction, réédité en format poche et à prix très doux !

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1667135972119&set=a.1032101176646.4493.1648908298&type=1&theater

Librairie L'Antre-Monde
142, rue du chemin vert
75011 Paris
Tel: 01.47.00.83.44 fax: 09.56.92.64.51


http://www.antremonde.com/cms.php?id_cms=27

jeudi 9 juin 2011

Appel à texte de Griffe d'encre pour Destination Univers

Griffe d'encre sera partenaire du festival Zone Franche de Bagneux en 2012. L'anthologie du festival s'intitulera Destination Univers et sera dirigée par Jeanne-A Debats et Jean-Claude Dunyach.
Voici l'appel à texte, par Jeanne-A Debats :

Citation:
J’ai rêvé des étoiles…
J’ai rêvé de franchir le seuil de la lumière, de foncer dans l’hyperespace, d’être plaquée sur mon siège de pilote en filant au cœur des astres mourants, de m’aveugler à la lumière des supernovae, de peigner la crinière des nébuleuses et plonger au fond de l’inconnu pour trouver du nouveau comme on disait avant que Monsieur Spock cesse d’être un sex symbol.
J’ai rêvé de tout cela en me tapant les pages de balistique de Robert Heinlein m’expliquant comment alunir correctement avec un seul moteur en fonctionnement et un bras dans le plâtre tandis qu’Arthur C. Clarke me racontait la naissance des soleils, ou que Darth Vador me faisait congeler et m’offrait en présent à Jabba le Hutt. (Oui, je me suis toujours identifiée à Han Solo et pas à la princesse Ladurée en toge blanche hyper pas pratique pour se battre au laser, on ne se refait pas.)
Sans rire, j’ai rêvé tout cela. Et le ciel m’est fermé, la NASA abandonne peu à peu son programme spatial, il n’y aura pas de station lunaire avant que je ne sois trop vieille pour supporter le voyage.
Tant pis, il me reste le rêve.
Mais on ne rêve jamais assez.
C’est pourquoi, avec Jean-Claude Dunyach et les éditions Griffe d’Encre, nous avons proposé à une autre rêveuse, Marie Charlotte Delmas, de réaliser l’anthologie de son festival en 2012. Zone Franche accueillera donc tous ceux que le rêve des étoiles n’a pas encore quittés.
Ce sera « Destination Univers ».
L’appel à textes semi-privé sera réalisé en collaboration avec le site Cocyclics qui dénichera pour nous les rêveurs en herbe tandis que Jean-Claude et moi solliciterons également des rêveurs confirmés.
Du space opera à la hard science, de Star Wars à Baxter, nous espérons ouvrir tout l’éventail des songes de l’espace…
Permission de monter à bord ?”

Jeanne-A Debats


Plus d'info : Griffe d'encre

lundi 6 juin 2011

Eurocon 2011 à Stockholm

Vu que la représentation française sera limitée (6 inscrits, c'est toujours mieux que l'Espagne ou le Portugal), je rappelle que les Conventions Européennes sont des réunions qui seraient utiles si certains voulaient croire à la possibilité d'une SF européenne ou, mieux encore, d'une liaison entre LES SFs des différentes cultures....
Les renseignements...

samedi 4 juin 2011

Soirée Noomuseum au Cube

Mardi 7 Juin 2011, à 20h30 Le noomuseum fera Escale au Cube à Issy les Moulineaux.
20 cours Saint-Vincent

Cette escale au cube présentera la nouvelle version du Noomuseum, préfiguration des escales à la Demeure du Chaos à Lyon le Samedi 27 et Dimanche 28 Aout.
Le noomuseum est devenu le vaisseau porteur du groupe de création numérique Cyberesthésie.
(Soizic Hess, Silvie Mexico, Eric Wenger, Pierre Clisson, Yann Minh) qui, grâce à la mise en commun de compétences informatiques et artistiques, transforme progressivement les nooconférences en spectacle multimedia, exploitant les nouvelles technologies de l'information, et préfigurant (entre autre) le futur web 3d et ses retours de force haptique.

Les deux heures de voyage à bord du noomuséum débuteront par la désormais traditionnelle visite immersive de la préhistoire et histoire de notre cyberculture : Quels sont les repères historiques qui conduisent à notre modernité et aux spéculations sur la singularité. (Tout public).

Petite escale dans la version Unreal Tournament du Noomuseum pour explorer le subliminal dans les oeuvres d'art et dans le cinéma de SF. ( + 14 ans)

Une brève histoire du cybersexe, avec une démonstration de télédildonique interactive par Soizic Hess et Silvie Mexico du groupe Cyberesthésie. (+16 ans).
L'intégration dans le nooéquipage de Pierre Clisson ancien hacker, et spécialiste de sécurité informatique, associé aux compétences en noopilotage d'Eric Wenger a favorisé le développement de nouvelles interfaces et interactions informatiques qui enrichissent de façon spectaculaire les capacités immersives et interactives du noomuseum, entre autre au niveau de la télédildonique.

Concert Immersif en 3d temps réel par Eric Wenger.
Eric Wenger, le créateur de Bryce, ArtMatic Voyager et Metasynth a créé un espace virtuel original qui est à la fois un univers immersif et un instrument de musique. Il nous propose 3 pièces originales et exceptionnelles, téléopérées via IPad et avec interactions sensuelles en temps réel.

Et ce voyage à bord du Noomusèum se terminera par des entretiens avec le public.

Yann, NooGuide muséographique...

PS: sauf problème technique, cette nooconférence sera retransmise sur Second Life dans le noomuséum sur cimarac


Le repas du mardi de la cyberculture aura lieu à la Taverne de Clichy, place de clichy vers 23h après le spectacle.
-----------------------
Plus d'infos ici

vendredi 3 juin 2011

Journée d'études du CERLI sur Folklore et nouvelle fantastique

La prochaine journée d'études du CERLI aura lieu à Angers le 23 juin et portera sur "Folklore et nouvelle fantastique".

Le thème de cette journée pluridisciplinaire sera axé sur les liens entre folklore et nouvelle fantastique. Il s’agira de voir comment le folklore, la légende, le mythe ont concouru à la genèse des contes et nouvelles fantastiques ou merveilleux. Les exemples abondent : folklore allemand (Hoffmann, Washington Irving), français (Claude Seignolle), celtique (A. Machen, J. Buchan), flamand (Jean Ray), écossais (R.L. Stevenson), mythologie gréco-latine (Henry James, T. Gautier), orientale (Lafcadio Hearn), indienne (R. Kipling), nord-américaine (A. Blackwood), etc.

D’ores et déjà, nous pouvons compter sur la présence de la romancière et nouvelliste Charlotte Bousquet, ainsi que sur celle de Gilles Menegaldo (Université de Poitiers) qui présentera une communication sur la nouvelle « Les Oiseaux » de D. du Maurier et le célèbre film éponyme d’Alfred Hitchcock.

Plus d'infos

samedi 28 mai 2011

Nouvelles des Imaginales

Je suis depuis jeudi aux Imaginales et, pour la première fois, j'ai le temps de faire un court bilan. Et ce bilan va être très positif:
beaucoup de monde, un grand choix d'auteurs (Stephen Baxter a été empêché de venir par les cendres d'un volcan, mais la liste des présents reste impressionnante, )à consulter sur les sites voulus, celui des Imaginales et celui d'Actu SF). Le public est là, les conférences intéressantes se suivent et se télescopent (je prendrai le temps lundi de reparler des plus intéressantes pour moi et de certaines rencontres).
Bref un grand cru...

mardi 17 mai 2011

Interview de Tricia Sullivan

à propos de Maul, sur le site Fluctuat:
Au programme de cette interview, la place des femmes dans la science-fiction, la culture Geek, l'humour et le sexe dans le littérature.

Extrait :
Maul est un roman de science-fiction. Il existe de grands auteurs de SF féminins, mais elles sont peu nombreuses - et surtout peu connues - comparées à leurs homologues masculins. Comment expliquez-vous cette réalité ?
Je ne peux pas l'expliquer, mais je trouve ça plutôt démoralisant. Il y a de nombreux auteurs de SF de sexe féminin aujourd'hui, mais la plupart n'ont pas la notoriété de leurs collègues masculins. Je soupçonne également certaines femmes d'écrire de la SF et de ne pas trouver d'éditeur, ce pourquoi elle finissent par se tourner vers d'autres genres comme la fantasy. Cela dit, il y a également des auteurs féminins majeurs dans le domaine de la science-fiction à l'heure actuelle. Parmi celles qui me viennent immédiatement à l'esprit on trouve Nalo Hopkinson, Justina Robson, Nnedi Okorafor, Elizabeth Bear, Cathrynne M. Valente, Ekaterina Sedia, Marianne de Pierres et bien sûr Lauren Beukes qui vient juste de gagner le prix Arthur C. Clarke pour Zoo City. C'est juste une courte liste. Il y a beaucoup plus de femmes qu'on ne l'imagine qui écrivent de la SF. En France vous avez entre-autre Aliette de Bodard qui écrit de la très bonne SF dans des formats courts. Elle est ingénieur électrique de formation, et j'espère qu'elle continuera d'écrire de la science-fiction.


Pour lire l'entretien dans son intégralité, c'est sur le site Fluctuat.

Passionnant. J'ai découvert Tricia Sullivan il y a bien dix ans avec son premier roman, Lethe, et ai apprécié Maul dès sa parution en VO, je cherche les autres oeuvres parues d'elle. Mais je ne peux m'empêcher de réagir (pas de lien le permettant sur le site fluctuat, ou je ne l'ai pas trouvé) au fait qu'elle omet de citer un certain nombre de noms d'auteurs féminins connus, en commençant par Ursula K. Le Guin. Est-ce voulu? Pour les auteurs français, je ne redonnerai pas la longue liste dans laquelle Joelle Wintrebert est sans doute, à mon avis, la plus proche de l'écriture de Tricia Sullivan...
Le jeudi 26 mai aura lieu au Cube (Issy-les-Moulineaux) une performance audiovisuelle autour de l'oeuvre de Lewis Carroll, La Chasse au Snark.

« A partir d’une nouvelle lecture de Jacques Barbéri, écrivain et musicien du groupe, les huit crises du texte original seront passées à la moulinette cyber-junk des joyeux matelots. Les trois musiciens vont enfourcher leur machine à coudre et en découdre avec les électronîcones psychedéliquescentes de Jérome Lefdup. «Recréer le Chaos-Cosmos», comme aime à le décrire Gilles Deleuze, du point de vue de l’œil du cyclone. Point de rhubarbe ici-bas... Le plasti-plaisir sera au rendez-vous. »

Adaptation du texte : Jacques Barbéri
Musique : Palo Alto2 et Laurent Pernice
Images : Jérôme Lefdup
Durée de la performance : 90 minutes

Quelques mots sur Palo Alto2 : Collectif parisien formé en 1989, Palo Alto compte parmi ses membres fondateurs l’écrivain et scénariste Jacques Barbéri. Volodine, Pynchon, K. Dick ou Ballard ont été invoqués ou invités à maintes reprises au sein d’une discographie riche d’une douzaine d’albums. De la musique industrielle aux inextricables ramifications électroniques en passant par l’improvisation débridée, l’univers de Palo Alto est protéiforme.
C’est la section Palo Alto2 (J. Barbéri / Ph. Perreaudin) enrichie de Laurent Pernice (ex-Nox) qui se produira au Cube.

Pour plus d'information : Le Cube

Si je n'avais pas réservé pour les Imaginales...

lundi 2 mai 2011

Plumes en herbe 2011


Bonjour tout le monde,

Après une très belle première édition en 2008, ForgeSonges revient avec son concours d'écriture de nouvelles Plumes en Herbe. Cette fois, nous vous invitons sur les rivages de la science-fiction avec le thème "On a marché sur..."

Réglement

Forum de discussion

lundi 25 avril 2011

Prix ActuSF de l'Uchronie

Nous avons le plaisir de vous annoncer la naissance du Prix Actusf de l’Uchronie.

Ce prix récompensera chaque année les meilleurs ouvrages relevant de l’Uchronie. Il comportera trois catégories :
* Une catégorie « Littérature » qui récompensera le meilleur livre ;
* Une catégorie « Graphisme » qui récompensera une œuvre visuelle autour de l’Uchronie (bande dessinée, illustration, etc.) ;
* Une catégorie « Prix spécial » qui récompensera une initiative dans le domaine de l’Uchronie.

Le premier prix sera remis lors des prochaines Rencontres de l’Imaginaire de Sèvres par le jury composé de Eric B. Henriet (Président), Bertrand Campeis (secrétaire), Jean-Luc Rivera, Étienne Barillier, Kevin Bokelli, Karine Gobled (alias Lhisbei) et Jean Rebillat.

Vous retrouverez toutes les informations sur ce blog.

mardi 19 avril 2011

Colloque Utopies et femmes


Partant d'un don à la bibliothèque de plus de 230 ouvrages de science-fiction écrits par des femmes, de Giselda Benta-Fernandes, une passionnée de ce genre littéraire, Filigrane et l'association Kyrielle vous invitent à une journée d'exploration de l'imaginaire au féminin, le Samedi 7 mai à La bibliothèque Filigrane au 67 rue de La Servette à Genève de 9h45 à 16h30.

Autour des questions : quelles sont les utopies, les nouveaux mondes inventés, imaginés, créés par les femmes ? Leurs visions permettent-elles de dessiner une société différente,
moins technocratique, moins guerrière, plus ouverte aux valeurs de l'égalité femmes-hommes ? Au respect de l'individu, de son identité ?, interviendront :

Marc Atallah : Directeur de la «Maison d'Ailleurs», musée de la science-fiction,
de l'utopie et des voyages extraordinaires à Yverdon et enseignant-chercheur à l'Université de Lausanne, Faculté des lettres, section de littérature française. Spécialiste de la philosophie des (techno)sciences et des littératures conjecturales (utopie, dystopie, voyages imaginaires, science-fiction). Thèse de doctorat (2008) en voie de publication: «Ecrire demain, penser aujourd'hui. La Science-fiction à la croisée de disciplines: façonner une poétique, esquisser une pragmatique».

Véronica Tracchia : Directrice adjointe de la «Maison d'Ailleurs», historienne, a travaillé comme responsable des animations culturelles de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne et a organisé un semestre à la BCU sur l'utopie.

Sylvie Lainé : Professeure à l'Université de Lyon, auteure de nouvelles de science-fiction plusieurs fois primées. Ses thèmes de prédilection se portent sur la rencontre, le regard de l'autre, pourune science-fiction sensible et humaniste.

Diane Roh: Travailleuse sociale HES, art-thérapeute et animatrice socio-culturelle.

Florence Walder : Artiste plasticienne, photographe et art-thérapeute spécialisée
dans la création et le développement sociocommunautaire.

La journée sera organisée ainsi :

Dès 9h45 : Accueil-Café
10h-10h45 : Introduction
10h15-11h30: Créer des nouveaux mondes: la science fiction au féminin par M. Atallah
«La Maison d'Ailleurs» et la place des femmes dans la nouvelle politique du musée par V. Tracchia
11h30-12h15: Ecrire de la science-fiction au féminin: lectures et échanges avec S. Lainé
12h15-13h30: Verrée et pause déjeuner
13h30-16h30: Atelier «UTO-PIK», animé par F. Walder et D. Roh qui ne nous proposeront pas l'écriture d'une histoire sans queue ni tête, mais la création d'un récit utopique, dont les seules limites seront l'imaginaire collectif... en tenant compte de la tête UTO et de la queue PIK...

Entrée libre pour la matinée

Atelier sur inscription jusqu'au 2 mai auprès de F-Information (022 74031 00
ou femmes@f-information.org) ou de la bibliothèque Filigrane (contact au dos).
Prix: 30.- fr./tarif réduit 20.- fr. membres F-Information/Filigrane, Kyrielle, AVS,
AI, chômage, étudiant-e-s.



Pour plus de détails, on peut écrire ici : filigrane@f-infonnation.org
www.f-information.orq/filiqrane, ou là : Courriel : kyriellech@gmail.com

lundi 18 avril 2011

Soirée de lancement de Rêves de gloire

A l'occasion de la sortie de Rêves de Gloire de Roland C. Wagner, l'auteur propose un "pot de lancement" à Clamart jeudi 21 avril.

L'adresse ? L'Oxford Café, Place Aimé Césaire, 92140 Clamart

vendredi 15 avril 2011

SF à la Cité de la musique

Du 7 au 21 mai, la cité de la musique présente le cycle Science-fiction.

Au programme :

Samedi 7 Mai, 20h
Cinémonstre
Le dessinateur et réalisateur Enki Bilal présente Cinémonstre, projet multimédia assorti d’une performance sonore de son complice Goran Vejvoda, dans lequel il remixe ses trois films et conçoit sur scène une œuvre nouvelle

Mardi 10 mai, 20h
Ciné-mix : le Voyage fantastique
Sur les images du film Le Voyage fantastique de Richard Fleischer, Jeff Mills, dj pionnier de la techno, signe une BO inédite. Pour ce ciné-mix innovant, la musique qu’il a composée tente de reproduire les sons qui seraient perçus de l’intérieur du corps humain. Une expérience audiovisuelle organique !

Samedi 21 mai, 20h
Concert : 2001 : l’odyssée de l’espace
Indissociables de l’apesanteur et des espaces interplanétaires, les musiques désormais mythiques du film 2001: l'Odyssée de l'Espace avaient été soigneusement choisies par Stanley Kubrick. Ce concert porté par le Brussels Philharmonic et Michel Tabachnik, au cours duquel on ne verra pas le film, rend hommage aux purs pouvoirs de l’imaginaire sonore.


Ciné-concerts
Dimanche 15 mai, 16h30
La femme sur la lune

Mercredi 18 mai, 20h
Metropolis

Metropolis et La Femme sur la Lune de Fritz Lang, deux chefs-d’œuvre de science-fiction, seront illustrés en ciné-concerts par l’Orchestre National d’Ile de France et Jean-François Zygel, libre de réinventer l’univers sonore de l’utopie futuriste d’hier, et par l’Ensemble intercomtemporain qui présente la partition mécanique du musicien argentin Martin Matalon composée en 1995.

(Plus d'info sur le site de la Cité de la Musique)

mardi 12 avril 2011

Cinquantenaire

Il y a 50 ans, le 12 avril 1961, Yuri Gagarine

Rencontres à la BNF

Deux rencontres sont prévues à la Bibliothèque Nationale de France autour des Etats Unis et la Science Fiction.

Les portes de la perception (30 avril) : Norman Spinrad, Jacques Baudou. Modérateur : François Angelier
Plus d'infos

Les auteurs de SF américains et la contre-culture en France (14 mai) : Gérard Klein, Stan Barets. Modérateur : Roger Musnik
Plus d'infos

Rencontres projetées
SF et Post-Modernisme
La singularité

La présentation :

Les USA et l’expérience de la Science-Fiction
Présentation générale d’un projet d’une série de rencontres consacrées à la SF aux USA à la Bibliothèque nationale de France

Il est fréquent de dire qu’aux Etats-Unis les mythes de l’espace et de la Limite remplacent celui de l’histoire. La spécificité du roman américain est liée à cet inconscient particulier. Les œuvres qui donnent à la littérature américaine son épine dorsale sont autant de préalables à l’invention d’un monde fantasmé en même temps que colonisé. Elles sont sauvages et minutieuses autant que parodiques. Dans les Histoires extraordinaires d’Edgard Poe, dans Moby Dick, de Melville le regard est modelé par la science positive, hanté par un fantasme d’encyclopédisme, habité du pressentiment de l’irréel, de la folie, de l’abîme. Ces ingrédients, exacerbés plus tard dans l’œuvre d’un Lovecraft, modèlent l’imaginaire américain.

1. Contre-culture

Pour Norman Spinrad, la Science-Fiction assume depuis les années 60-70 l’héritage du transcendantalisme d’Emerson et de Thoreau et perpétue une forme de contestation sociale et métaphysique. Comme le mouvement Beat, la SF relate l’épopée de solitaires ou de marginaux dans les fissures d’un univers carcéral ; à son tour elle pousse les portes de la perception et se tourne vers de plus anciennes cultures. Parfois contre leur propre gré, des auteurs comme Philip K Dick ou Kurt Vonnegut deviennent, dans les années 70, des étendards de la contre-culture. Dans les années 80, William Gibson, père, avec le roman Neuromancien du genre « cyberpunk » se réclame de Kerouac, Ginsberg, et Burroughs.

La science fiction américaine a également nourri la contre-culture française des mêmes années. La traduction des auteurs phares de la SF américaine fournit ainsi des références que partagent de nombreux acteurs culturels (artistes, auteurs, critiques, etc.) de notre époque en France. Ainsi, Richard Pinhas, pionnier de la musique électronique est aussi un théoricien de la science-fiction. Son essai : Les larmes de Nietzsche. Essai sur Deleuze et la musique a d’ailleurs été préfacé par Maurice Dantec.

2. Post-modernisme

Le roman post-moderne américain n’a pas, comme le Nouveau Roman français, restreint le domaine de la narration, ni d’abord fait porter d’abord à la syntaxe de la phrase le poids de sa suspicion. La méfiance s’est exprimée par une prolifération. Au lieu d’abandonner l’artefact, on l’a multiplié, au lieu de se draper dans le langage, on a mis au carré son pouvoir d’illusion.

La Science-Fiction, de cette façon, occupe une place de choix dans le roman post-moderne américain. Elle dispose à sa guise de ce que la critique littéraire veut périmer : elle écrit ce qu’elle veut, comme elle veut du moment qu’elle est cohérente avec l’univers qu’elle installe, parle sans complexes du chaos, de la désorientation, du vide, de l’horreur… Aussi la métaphysique romanesque américaine en est-elle imbibée : Vonnegut en est un maître, Pynchon en utilise les outils, et pour conduire sa méditation sur le mal, Cormac MacCarthy choisit dans La route le décor d’un désert post-apocalyptique. Dans le roman de SF, « tout est signe »: l’auteur peut jouer avec les univers qu’il invente comme s’ils étaient des mots, déconstruire la fiction tout en demeurant fiction.

3. La singularité ?

La science-fiction manifeste enfin une propension très ancrée dans l’esprit américain à fantasmer et modeler librement de grands espaces vides. Pour Spinrad, « (…) l’Amérique (…) a depuis sa naissance été pour les peuples de la Terre un rêve d’avenir, une sorte de spéculation science-fictionnesque concrétisée ». La SF exprime quelque chose de l’optimiste technologique américain, de la confiance parfois effrayante dans le progrès. L’imaginaire des principaux acteurs de la Silicon Valley est pour une large part un imaginaire de Science-Fiction.

On s’intéressera particulièrement au transhumanisme que prône Raymond C. Kurzweil, dont les romans de Spinrad et surtout de William Gibson donnent un avant goût, et au thème de la Singularité, ce point de rupture de l’évolution popularisé par Vernor Vinge, consacrant l’avènement d’une intelligence collective en croissance exponentielle (on notera que Larry Page, co-fondateur de Google, est un des plus puissants soutiens de la Singularity University).




Et un autre article de présentation :
Quatre Très Grands Livres, un Labyrinthe qui cache un Enfer, un Jardin hanté par un lapin légendaire… La Bibliothèque Nationale à Tolbiac éveille vite des réminiscences de Science-Fiction.

De fait, la SF n’est plus en terra incognita à la BnF. Collecte d’abord. Clément Pieyre constitue depuis 2006 un fonds de manuscrits et d’archives destiné à faire référence, où Gérard Klein, Jean-Pierre Andrevon rejoignent Jules Verne et Villiers de l'Isle-Adam. Acquisitions ensuite : la bibliothèque d’étude de Tolbiac, le Haut-de-Jardin, fait peau neuve et les conservateurs s’abandonnent plus volontiers à ce club très ouvert des « mauvais genres » où se fréquentent en toute liberté la SF, le fantastique et le polar. Mauvais genres, soit dit-en passant, souvent issus de hautes lignées car les fondateurs de dynasties s’appellent Edgar Allan Poe ou Lord Dunsany.

L’année 2011 sera, à tous points de vue, une année faste. En partenariat avec la BnF, une exposition, Science et fiction, aventure croisée, se tient jusqu’en juillet à la Cité des Sciences de la Villette. De son côté, le labo BnF met à disposition du public des technologies « de rupture » : les prototypes de papier électronique et les interfaces de réalité augmentée font ainsi écho aux ouvrages de William Gibson disponibles en libre accès. Pour une institution comme la BnF concernée au premier chef par les évolutions des NTIC, la SF est plus qu’un genre littéraire ; c’est une « boîte à idées » qui l’accompagne dans la réflexion sociétale, anthropologique, philosophique que les bouleversements en cours l’invitent à mener.

Pour détailler le contenu de cette « boîte », plusieurs rencontres sont prévues. Les premières traiteront des liens qui unissent la science-fiction et la contre-culture aux Etats-Unis et en France dans les années 60 et 70. Laboratoire littéraire, artistique, outil de contestation sociale, terrain d'expérimentation métaphysique, la science-fiction outre-atlantique noue à cette époque des liens étroits avec les mouvements protestataires. La traduction française des maîtres américains provoque de son côté une secousse durable : il suffit pour s’en convaincre de rappeler l’influence exercée encore récemment par cette littérature sur le travail d’un écrivain comme Michel Houellebecq. Côté musique, Richard Pinhas, pionnier de la musique électronique est aussi un théoricien de la science-fiction. Son essai : Les larmes de Nietzsche. Essai sur Deleuze et la musique a d’ailleurs été préfacé par Maurice Dantec.

Le 30 avril 2011, la BnF recevra Norman Spinrad, auteur de Jack Barron et l’éternité, qui s’entretiendra avec Jacques Baudou et François Angelier de ses rapports avec la Beat Generation et en particulier avec William Burroughs qui exerça une forte influence sur lui. Le 14 mai 2011, Stan Barets et Roger Musnik Gérard Klein, auteur d’une œuvre importante (dont Les seigneurs de la guerre), et éditeur en France de Robert Heinlein, Philip K. Dick, Franck Herbert ou d’ailleurs… Norman Spinrad.

lundi 11 avril 2011

Colloque sur l'usage de l'Antiquité grecco-latine en SF et fantasy

Les 8 et 9 juin 2012 auront lieu à la Sorbonne un colloque : L'Antiquité gréco-latine aux sources de l'imaginaire contemporain : fantasy, fantastique, science-fiction.

Il y a un appel à participation et un descriptif de ces journées ici.

vendredi 8 avril 2011

Convention de Tilff3 : le site

Le CCPL (comité organisateur de la 38e Convention Française de science-fiction à Tilff, Belgique – sous-titrée "Rencontres du 3e Tilff") a fait un nouveau SITE OFFICIEL pour ladite convention : http://ccpl-esneux.be/cfsftilff/topic/index.html

mercredi 6 avril 2011

Le razzy de la semaine

Film particulièrement nanardesque et raté hier soir (peux même pas dire que je n'étais pas prévenu): Sucker Punch
ou l'art (si j'ose employer ce mot) de rater complètement une idée interessante, qui aurait dû profiter d'un triple récit en double abyme et de trois niveaux de lecture si les acteurs et le caméraman n'étaient pas tous autistes et mongoliens (ou pire: j'insulte sans doute les victimes de ces maladies par cette comparaison).
J'ai tenu à regarder jusqu'à la fin le générique: ce sont les seules images valables du film même si elles sont tout à fait hors histoire.
Les idées intéressantes (et il y en a un certain nombre que je ne détaillerai pas) sont totalement bouffées par des prises de vue ratées et des mimiques lamentables des pantins qui sont mal filmés

dimanche 3 avril 2011

Inauguration de la librairie L'Antre-Monde

L'inauguration de la Librairie L'Antre-Monde, nouvelle librairie SF/Fantasy, aura lieu le samedi 16 avril à partir de 17h.

Michel Borderie, l'illustrateur qui inaugure la partie galerie, sera présent à partir de 17h pour une rencontre / dédicace.

Librairie L'Antre-Monde, 142, rue du chemin vert, Paris.

samedi 2 avril 2011

mardi 29 mars 2011

Appel à textes: contes du XXI° siècle

Le blog du Répertoire de la Science Fiction publie un appel à textes pour les éditions 17 rue des Arts, une toute nouvelle maison d’édition qui a pour particularité de s’appuyer sur un site communautaire dédié aux artistes, afin de leur permettre de se rencontrer et de collaborer à des projets communs. Ainsi, cet appel à textes est couplé à un appel à illustrations qui permettra, à terme, d’éditer un recueil de nouvelles illustrées.

L’appel à textes est ouvert depuis le 15 mars 2011, et se clôture le lundi 23 mai 2011 à 23h59.

Les auteurs intéressés ont donc 10 semaines pour écrire et envoyer un texte de 10 000 signes (espaces inclus) sur le thème : “Contes du XXIe siècle”.

Les règles de l’appel à texte sont les suivantes :

•Texte original non publié, dont l'auteur garantit la paternité au moment de la soumission sur le site,
•Longueur : 10 000 signes ± 10%, soit entre 9 000 et 11 000 signes, espaces compris,
•Texte en langue française,
•Respecter les codes du conte :
o le temps est géré de manière linéaire sans flash-back ou autre manipulation temporelle
o les éléments surnaturels ou merveilleux sont présentés comme étant naturels (un loup qui parle, une maison de pain d'épice), au contraire de récits fantastiques dans lesquels le surnaturel s'instille de manière anormale dans le quotidien.
o le personnage principal est un individu lambda auquel le lecteur pourra s'identifier, et ne peut être une personnalité historique ou légendaire.
•L'histoire doit se dérouler au 21e siècle. Il faudra que le contexte ou la géographie des lieux reflète le monde tel qu'il est aujourd'hui ou dans un futur proche (lieux, villes, technologies, ...) Le récit ne pourra pas basculer dans un récit de science-fiction pure où le monde serait complètement réinventé.

Un appel à illustrations visant à illustrer la dizaine de textes sélectionnés sera ouvert du 21 juin au 18 juillet 2011. La publication du recueil est prévue pour septembre 2011.

Bambiii, graphiste, animatrice 2D et BD blogueuse, ainsi que Cécile Duquenne, auteur hyper-active sur le web, parrainent ce concours

Plus de détails ici

vendredi 25 mars 2011

Quelques images du Salon du livre

Je ne suis allé qu'une seule fois au SdL, le vendredi. Ayant fait le tour des stands intéressants en peu de temps, je n'ai pas trouvé utile d'y retourner les autres jours, meme pour rencontrer des auteurs (après tout, j'ai rencontré Pierre Pelot dans la rue de l'Ecole de médecine)...
En attendant, quelques images....

lundi 21 mars 2011

Soirée de lancement de D'Or et d'émeraude


Pour fêter dignement la sortie du deuxième roman d'Éric Holstein, D'or et d'émeraude, l'équipe Mnémos vous invite ce jeudi 24 mars à partir de 18h, à rencontrer l'auteur autour d'une bière forcément colombienne.

Rendez-vous au Bochica (bar-restaurant qui porte le nom du dieu civilisateur muisca dont l'ombre plane sur le roman d'Eric), au 6 rue Rochebrune dans le 11ème, M° St Ambroise ou Voltaire.

samedi 19 mars 2011

Concours de nouvelles Les Joutes de l'Imaginaire



Le concours de nouvelles, les Joutes de l'Imaginaire 2011, se déroulera du 21 mars au 20 juin 2011.



En voici le règlement :

- Les participants auront trois mois pour rendre leur nouvelle, du 21 mars 2011 au 20 juin 2011 inclus. Le vainqueur sera désigné au plus tard le 28 juin 2011.

- Concours organisé par YmaginèreS (groupe de communautés de blogs liées aux cultures de l’Imaginaire).

- L’auteur ayant remporté le concours verra sa nouvelle publiée sur le blog de chacun des membres organisateurs et diffusée sous format pdf dans les diverses communautés de blogs d’YmaginèreS. En participant à ce concours, les auteurs s’engagent à accepter la publication du texte présenté et primé.


- Cette année, les textes soumis devront s’inspirer d’un (et seulement d’un) des cinq thèmes suivants :

A. Homo Superior ? : Que se passerait-il si, demain, un désastre mettait fin à la domination humaine sur Terre ?

B. Civil War : 1865, un évènement lors de la Bataille d’Appomattox Court House met fin à la guerre de Sécession de manière inattendue, bouleversant l’avenir des futurs États-Unis... et du monde.

C. Sur les traces du passé : des archéologues, des aventuriers découvrent les vestiges d’une civilisation avancée, bouleversant ainsi nos croyances et peut-être notre futur...

D. Entre rêve et réalité : où l’on se réveille ailleurs, différent, dans un monde semblable et pourtant autre, où la réalité et le rêve sont étrangement mêlés. Est-ce réel, est-ce un songe ? Quelle est l’explication à ce qui semble inexplicable ? Mais y a-t-il seulement une raison à l’irrationnel ?

E. Sous le ciel d’Endor : Le Seigneur des Anneaux... Nombreux sont ceux à l’avoir lu et adoré mais qu’en serait-il si, un jour, certains lecteurs de ce roman se réveillaient en Terres du Milieu, en pleine Guerre de l’Anneau, qu’ils étaient les seuls à en connaître le dénouement mais que leurs actions pouvaient changer le destin des Peuples Libres et le sort du monde ? L’apprécieraient-ils toujours autant, alors que leur vie même serait en danger ?



Consignes



- La participation est limitée à trois textes par personne.

- Les nouvelles devront appartenir au genre des littératures de l’imaginaire (Science-fiction, Fantastique, Fantasy). Plusieurs catégories de littératures de l’Imaginaire peuvent être mélangées si l’intrigue des textes l’impose (exemple : Science-fiction et Fantasy dans une même nouvelle).

- Les textes ne devront pas faire moins de 3 500 caractères (environ 550 mots ou 1 page en Times New Roman – police 12, espaces compris) et ne pourront pas dépasser 70 000 caractères (environ 11 000 mots ou 20 pages en Times New Roman – police 12, espaces compris).

- Police d’écriture taille 12 Times New Roman.

- Les textes devront être totalement inédits.

- Les nouvelles devront être envoyées par mail en pièces jointes à joutes.imaginaire@gmail.com en format .doc ou dans le corps du message électronique. Les questions éventuelles devront être posées à cette adresse.

- L’auteur devra préciser dans le corps du mail ses noms, prénoms, âge et adresse mail valide, ainsi que le titre de sa nouvelle et le sujet choisi pour élaborer son texte. Il précisera en outre par quel moyen il a pris connaissance de ce concours.

- Les textes ne se conformant pas à ces règles ne seront pas retenus. En participant à ce concours, l’auteur s’engage à présenter un texte dont il est l’auteur. Il s’assurera qu’il reçoit bien un « accusé de réception » électronique de son texte.


Au plaisir de vous lire !
YmaginèreS